Sictom du Guiers

Le compostage, broyage et paillage

Le SICTOM du GUIERS collecte chaque année de grandes quantités de déchets verts dans les déchèteries (environ 3000 tonnes/an). C'est environ 20% du total des déchets collectés sur notre territoire!
Les déchets verts sont traités sur la plate forme de broyage de St Genix sur Guiers. Le broyat est distribué en agriculture pour amender les terres au niveau local.

Cependant la gestion de la filière présente certaines limites :
  • Transporter des tonnes de déchets verts coûte cher
  • La présence de plastique et de ferrailles dans les déchets verts nuit au compost et se retrouve dans les champs
  • Le coût global de la filière

Autrefois, un jardin ne produisait que des ressources, pas des déchets. Tout était utilisé ou recyclé. Mais la société s'est « urbanisée ». Beaucoup de pavillons ont été construits, avec autant de gazons et de haies à croissance rapide (tuya, lauriers...). Voilà qui produit de la biomasse sans débouché… Les collectivités ont créé des filières pour les traiter, mais cela coûte cher (54€/tonne au SICTOM du GUIERS). Ce coût impacte directement la taxe sur les déchets que chacun de nous paie. Face à cette situation coûteuse et génératrice de gaz à effet de serre (transport, broyage et acheminement sur les terrains agricoles), nous voulons inciter les citoyens à recycler leurs déchets verts pour leur propre jardin.

Comment faire pour produire moins de déchets verts?

Le compostage

La moyenne locale d'ordures manégères (hors déchèterie) produits par habitant est de 230Kg par an et les déchets compostables (épluchures, reste de repas cuits) représentent 30%. Avec quelques gestes simples, ces déchets pourraient facilement vous fournir un excellent engrais 100% naturel pour votre jardin !
C'est une solution très efficace pour valoriser les déchets du jardin et ceux de la cuisine (épluchures de fruits, de légumes, restes de repas, coquilles d'oeuf, marc de café, thé…).
Le compost obtenu constitue un très bon engrais naturel, gratuit de surcroît, et qui restitue au sol la matière organique et les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des végétaux.
Le compost peut être réalisé en tas, dans un coin du jardin ou dans un composteur.

Clip audio ADEME sur le compostage
Clip sur la dégradation de fruits et légumes en acceléré

Le mulching (recyclage sur place des pelouses)

Vous ne savez que faire de vos tontes qui représentent de gros volumes. Au lieu d'effectuer plusieurs voyages à la déchèterie, laissez le gazon coupé court sur place, il constitue un bon engrais lorsqu'il se décompose. Ainsi, il n'y a pas de ramassage et pas d'herbe à stocker. L'herbe étant composée à 90% d'eau, elle se dégrade rapidement et naturellement en nourrissant le sol.

Outre son rôle fertilisant, le mulching protège le sol du chaud en été et du froid en hiver, limite l'évaporation de l'eau pendant les périodes chaudes et vous dispense de ramasser l'herbe.
Pour être efficaces, les tontes doivent être plus rapprochées. Les tontes sont donc plus agréables et plus rapides car il n'y a pas de bac à vider.

Certaines tondeuses disposent de la fonction « mulching » qui consiste à broyer l'herbe lors de la tonte, il existe également des kit mulching à adapter sur votre tondeuse, mais une simple tondeuse effectuera le même travail en rapprochant un peu plus les tontes.

Vous aller bientôt semer votre pelouse? Choisissez des espèces à croissance lente qui produisent des volumes de tontes moins importants (Raygrass à feuilles plus fines; variétés « Elka », « Lex 86 », « Avenue », « Troubadour »..)

Le broyage des végétaux

broyeur à la tondeuse

Pour les plus gros branchages qui ne peuvent pas être mis au composteur, la solution est le broyage!
Sans acheter un broyeur, il peut être réalisé à l'aide d'une tondeuse pour les petites tailles épandues sur la pelouse. Cette technique est applicable pour les feuilles mortes à l'automne qui sont ensuite utilisée en paillage sous les haies et au pied des arbres ou dans le potager.

Lien vers www.abctoutvu.com - Vidéo de démonstration de broyage à la tondeuse-

Pour les plus gros volumes, équipez vous d'un broyeur adapté à vos besoins (le sictom du guiers en subventionne l'achat), que vous pouvez acquérir à plusieurs et vous échanger lors des périodes de taille. Il vous permettra de réduire toutes vos tailles en copeaux. Cette technique permet de réaliser un broyat utilisable directement en paillage au pied des massifs ou en mélange dans le compost. Le broyat obtenu constitue un paillis de qualité.

 

Le paillage

paillage paillage

En haie, en massif ou au potager, le paillis organique -ou mulch- apporte de l'humus, réduit le désherbage, protège, améliore, maintient l'humidité du sol et réduit l'exposition au gel. Les tontes de gazon une fois sèches, associées ou non à d'autres résidus de végétaux finement broyés, fournissent un excellent paillage.
Vous pouvez utiliser les feuilles mortes, tontes de pelouse, déchets de taille broyés. Etendez des couches de 5 cm environ (plus pour les feuilles mortes) au potager ou au verger : au pied des arbustes ou sous les haies, entre les rangs du potager ou au pied des rosiers et des massifs floraux vivaces.
Le paillage permet de limiter les arrosages en diminuant l'évaporation de la terre, tout en apportant de la matière organique à dégradation lente au sol.
Cette couche peut en plus servir de gîte à de nombreux vers et insectes utiles au jardin. Enfin, en hiver, le paillage participera à la protection de vos plants contre le gel.
Il permet surtout de limiter la croissance des mauvaises herbes et donc les corvées de désherbages !

Choisir des végétaux à croissance lente

Nous utilisons trop souvent des végétaux à croissance rapide comme les thuyas, les lauriers, troène, charmes… créant des contraintes d'entretien. Des variétés nanifiées ou à croissantes lentes existent et permettent des tailles espacées avec un volume moindre de déchets à évacuer.
Quelques exemples: Camélia, fusain ailé, arbousier, azalée, rhododendron, laurier-tin compact, berbéris nain, lilas nain…

prairie fleurie

Installer une prairie fleurie

Pourquoi ne pas transformer une partie de votre pelouse en prairie? Si vous voulez diminuer votre corvée de tonte et agrémenter votre jardin, transformez une partie de la pelouse en prairie fleurie que vous couperez que 2 ou 3 fois dans l'année. En plus de l'aspect esthétique vous attirerez les papillons, les insectes auxiliaires et de nombreux animaux utiles au jardin. La coupe s'effectuera en juin, après la floraison, avec votre tondeuse à hauteur de coupe maximale.

Installer des plantes couvre-sol

En couvrant rapidement le sol ces plantes (marjolaines, lierre, muguet…) permettent de ralentir et de limiter l'apparition des mauvaises herbes. En plus elles apportent la nourriture pour les pollinisateurs et les attirent dans votre jardin !

Le compostage individuel

composteur gardigame

 

Le SICTOM du GUIERS propose des composteurs en bois d'un volume de 600 litres au tarif de 50 € (soit 67% du prix réel). Cette offre est réservée aux habitants du SICTOM du GUIERS sur présentation d'un justificatif de domicile et elle est limitée à un par foyer. Vous trouverez ci-dessous un bon de commande à nous renvoyer accompagné d'un chèque de 50€ à l'ordre du Trésor Public. Un guide du compostage et des explications vous seront données lors du retrait. Afin d'encourager les habitants de notre territoire à s'engager dans cette pratique, nous proposons une formation gratuite de Guide Composteur, pour tout achat d'un composteur.

Téléchargez et imprimez le bon de commande

C'est simple et après 8-9 mois vous obtenez un engrais gratuit pour votre jardin.

Photo guides composteurs 3 mai 2011

Les « guides-composteurs » sont des personnes volontaires, formées aux techniques du compostage et du paillage. Elles acquièrent ainsi l'art et la manière d'obtenir un bon compost. Ces «guides» du compostage peuvent devenir des personnes ressources pour leurs voisins, leurs amis, les habitants de leur commune… Les formations aux techniques du compostage et du paillage ont lieu, à Pont de beauvoisin après insciption au SICTOM du GUIERS -inscription ici-

Les communes membres du SICTOM s'impliquent également, en formant leurs employés à une gestion écologique des espaces verts: compostage, paillage, campagnes Zéro-phytos, prairies fleuries, tontes mulching. Une première formation organisée par le SICTOM et avec l'appui du Conseil général de l'Isère, s'est déroulée en 2011, pour les services espaces-verts des 22 communes.

Idée recette anti-gaspi

Pain perdu
Préparation 5 mn
Cuisson 3 mn
Ingrédients / pour 4 personnes

6 tranches de pain sec
2 œufs
10 cl de lait
2 cuillers à soupe de sucre en poudre
Beurre

Battez grossièrement les deux œufs avec le lait et le sucre dans une assiette creuse.
Trempez rapidement les tranches de pain sec dans le mélange ainsi obtenu.
Saisissez-les sur votre plus grande poêle dans laquelle vous aurez placé une noix de beurre, 1 min environ de chaque côté.
Saupoudrez de sucre en poudre.
Servez, la première fournée est prête, enchainez avec la suivante.

Régalez vous !

Contact

04 76 93 54 98

contact@sictom-guiers.fr

27, avenue de Pravaz
38 480 Pont de Beauvoisin

Votre bibliothèque de documents en téléchargements :
JOURNAL SICTOM 2014     Le guide du compostage Les déchets ménagersAdoptez les decheteries Rapport annuel 2013 P'tit Ecolo  Télécharger plus de documents